Rezo vous accompagne dans votre démarche

Les 5R du recyclage : RECYCLER et RENDRE à la Terre

Dernier article est le dernier de la série des "5R", et donc la dernière étape dans la démarche de préservation de la planète. Le recyclage (et le retour à la terre que nous traiterons aussi dans cet article) n’a pas de raison d’être si les 3R précédents ont été respectés. En effet, si on a déjà adopté les bons gestes et attitudes en réduisant ses déchets et en faisant en sorte d’en produire le moins possible, il reste finalement peu de choses à recycler.

Cependant, le recyclage ne doit pas être négligé, d’autant que les consignes de tri sont désormais bien établies et faciles à suivre sans contrainte, chez soi comme en extérieur.

5R - Recycler et Rendre à la Terre selon Rezo
Recycler pour parfaire sa démarche des 5R

Recycler sa façon de consommer

En fait, le recyclage se prépare en amont, au moment-même des achats. On revient toujours à la source, à la question cruciale qui est celle d’acquérir ou non un produit. Si on ne peut pas faire autrement que de l’acheter, il faut faire en sorte de choisir celui qui sera le moins emballé possible et dont l’emballage est aisé et peu coûteux à recycler.

Car il faut quand même avoir à l’esprit que le recyclage est énergivore car, pour être transformées et utilisées de nouveau, certaines matières premières requièrent l’apport de matériaux neufs, comme c’est le cas pour le textile notamment.

On voit toutefois dans le secteur de la mode de plus en plus d’initiatives en faveur de la planète comme l’upcycling, lequel consiste à donner vie à de nouveaux objets ou vêtements en réutilisant des matières premières non utilisées ou un peu usées. Faire du neuf avec de l’ancien, l’idée n’est certes pas nouvelle, mais elle est toujours du plus grand intérêt.

Recycler le verre - Marque Rezo

Comment bien recycler ?

En respectant bien évidemment les consignes de tri, c’est la base, et aussi, en privilégiant les matériaux les plus faciles à recycler.

  • Le matériau dont le recyclage est le plus développé et qui consomme le moins de CO2 est le carton. Même si papiers et cartons ne peuvent se recycler qu’entre 5 et 10 fois, il faut malgré tout leur accorder la préférence aussi souvent que possible.

  • Les contenants en verre présentent l’avantage de pouvoir resservir pour différents usages : conserver des restes ; ranger du vrac, des éléments de bricolage ou de couture ; peindre… Ils sont aussi résistants et solides, mais leur transformation est cependant gourmande en CO2, et même si ce matériau est recyclable de façon quasi illimitée, sa collecte et son traitement reviennent plus cher que la fabrication de nouveau verre.

  • Le plastique est et demeure le matériau qu’il faut le plus éviter. Il a fait son entrée dans notre quotidien dans les années 1950 et est depuis ce temps omniprésent, mais, selon des données du WWF, sur 27 millions de tonnes de déchets plastiques produits en Europe chaque année, seulement 1/3 sont véritablement recyclés. De plus, lors de chaque nouveau recyclage, le plastique se dégrade ce qui induit des pertes impliquant l’ajout de nouvelle matière vierge. Enfin, il faut savoir que certains de nos déchets plastiques partent en Asie où ils seront transformés en matériau isolant qui nous sera ensuite renvoyé. Un recyclage gourmand en carbone par conséquent…

Pour ce qui est des DEEE (déchets d’équipement électriques et électroniques), des piles, lampes et ampoules, du mobilier, du textile ou des huiles usagées, il existe des filières dédiées qui se sont spécialisées dans leur recyclage. On trouve dans les magasins de bricolage, super et hypermarchés des bacs de collecte pour les piles, ampoules, batteries… Les opérateurs téléphoniques et les réparateurs et revendeurs d’ordinateurs peuvent aussi reprendre les téléphoniques ou PC usagés afin de leur donner une seconde vie ou d’y récupérer des composants utiles.

Et pour le reste, surtout les « encombrants », si un service de ramassage spécial n’est pas prévu par la commune de résidence, il convient alors de se rendre à la déchetterie dont on dépend géographiquement, et ce, gratuitement pour y déposer aussi bien des appareils électriques, que des gravats, des déchets végétaux (pelouse tondue, branchages…), des pièces métalliques, des vêtements…

Pour les vêtements, on trouve aussi des bacs de recyclage mis à disposition par des associations qui vont le plus souvent les redistribuer à des personnes défavorisées ou les transformer pour de nouveaux usages.

Enfin, la plupart des opticiens reprennent les lunettes (anciennes ou abîmées) afin qu’elles puissent, après remise en état, être envoyées dans des pays en voie de développement par exemple.

On constate donc que le côté associatif est assez présent dans le secteur du recyclage. Il peut aussi être générateur d’emplois en impliquant des personnes en réinsertion professionnelle.

Les énergies de demain. Recycler

Ressources du futur

En recyclant ce qui peut l’être, il faut aussi comprendre que nos déchets, une fois revalorisés, peuvent être une source de ressources et d’énergie. Une partie des énergies de demain est peut-être d’ailleurs là. Il ne s’agit pas de produire et consommer plus pour générer des déchets qui nous seront utiles, mais de trouver une utilisation plus que bénéfique et rentable à ces excédents de déchets qui nous dépassent, nous envahissent et peuvent être hautement polluants, voire toxiques.

En effet, chaque année en France, le recyclage permet d’éviter de générer 23 millions de tonnes de CO2.

rendre à la terre et composter

Retour à la terre

Enfin, recycler, c’est aussi RENDRE à la terre (on peut d’ailleurs imaginer ici un 5e R) ce qu’elle a produit en faisant du compost, lequel pourra venir enrichir le sol des fleurs, plantes, légumes au jardin ou sur le balcon.

En effet, même les urbains en appartement peuvent s’adonner aux joies du compostage grâce au composteurs communs disponibles en ville ou dans les jardins partagés. Il existe aussi des composteurs adaptés aux logements de petite taille et sans jardin.

Et quand on sait qu’on réduit le contenu de sa poubelle de 2/3 en compostant, il n’y a plus d’hésitation à avoir.

Trier, composter et rendre à la terre . Le 5ème R selon Rezo

Je mets quoi dans mon composteur ?

Les déchets végétaux (peaux, épluchures, noyaux et pépins, morceaux abimés), les coquilles d’œufs, le marc de café (avec le filtre si celui-ci est en matière biodégradable), les feuilles et sachets de thé (tout comme pour le filtre à café, si le sachet est garanti biodégradable et à condition de ne pas mettre l’agrafe ni le papier), les fleurs et plantes fanées, les feuilles mortes, la pelouse tondue, les mousses végétales, les pieds de légumes et plantes fanés du potager à l’automne ou en hiver, des copeaux, écorces ou copeaux de bois…

Le compostage ne présente que des bénéfices !

  • Il est ludique,
  • Toute la famille peut y contribuer et les enfants, très sensibilisées aux questions environnementales sont souvent ceux qui jouent le mieux le jeu,
  • Il permet de gagner du temps au quotidien car au final, on a moins à nettoyer, jeter ou à ranger chez soi,
  • Il fait aussi faire des économies car on achète et consomme différemment (plus de végétaux, plus de vrac, plus de bio et/ou de local),
  • On vit mieux car on a éliminé de son environnement et de son assiette des sources potentielles de polluant.

Trier correctement ses déchets, c’est non seulement empêcher qu’ils se retrouvent dans la nature ou dans les océans avec les conséquences délétères que cela implique, mais aussi permettre leur conversion en ressources pour notre futur. Une étape à ne donc pas négliger même si encore une fois, elle sera la conséquence directe des 3 autres premiers R.

Recycler est aussi la dernière chance qui se présente de ne pas jeter et, par conséquent, de ne pas augmenter la quantité de déchets produite.

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
V03CADENAS-100
Paiement sécurisé
Visa, Paypal, Virement ou chèque
003 Frais de port
Offerts dès 50€
Expédition & Livraison rapide
002
Service client
Par mail ou téléphone
Réponse sous 24h.
001 Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,